© Alain Julien

MU – Saison 1

La Femme Manteau

MU, au-delà d’une création, est un concept de rencontres artistiques : Marinette Dozeville souhaite à travers ce projet mener une direction artistique qui soit toujours en collaboration avec un artiste associé à la création. S’appuyer sur cette collaboration pour ouvrir le champ des possibles, étirer son univers et son écriture vers un ailleurs tout en respectant son identité d’auteur, s’appuyer sur d’autres champs pour en sortir une écriture chorégraphique. Ainsi, une mue = une collaboration artistique (MU #1 avec David Girondin Moab, MU #2 avec Do Brunet), et MU se décline au fil de ses saisons.

MU – Saison 1 / La Femme Manteau

MU, créature oubliée, nous plonge dans l’inquiétant mystère du rite… Cette femme manteau naît sous nos yeux, puis retourne dans l’étrangeté de son néant en nous laissant le souvenir fascinant d’avoir assisté à une forme de résurrection magique.
Engoncée dans son imposant manteau de fourrure, MU devient un véritable corps-matériau manipulé-manipulable par ses différentes pérégrinations, expérimentations au sein de ce manteau. Contrariée par son poids, ses dimensions, son mouvement ; dépendante de tout ce que cet objet évoque… Est-ce l’objet qui s’incarne, ou la danseuse qui se matérialise ?
Le parti pris musical, une composition sonore à partir des Three Japanese Lyrics d’Igor Stravinsky, véhicule un univers japonisant qui correspond à la stylisation du personnage. La voix féminine s’y décline, s’y module, tel un réel matériau sonore. De même, MU, matériau humain, cherche à se sculpter, se modeler, dans son corps-manteau. Répétées presque obsessionnellement, ces musiques reflètent l’état de recherche, d’errance de MU, au sein de ses expérimentations et rituels de passage.

 

 

© Alain Julien

MU – Saison 1

La Femme Manteau

Durée : 20 ‘

Distribution 

Chorégraphe et interprète : Marinette Dozeville
 
Mise en scène, conseil artistique : David Girondin Moab
 
Musique : Uriel Barthelemi
 
Lumières : Elie Romero

Production

Yapluka, Cie Marinette Dozeville

Soutiens

La Cie Marinette Dozeville est soutenue par la Drac Champagne-Ardenne – Ministère de la Culture, l’ORCCA – Office Régional Culturel de Champagne Ardenne, le Conseil Général de la Marne, la Ville de Reims, le Manège, scène nationale – reims, le Centre Culturel du CROUS – Université de Reims et le Laboratoire chorégraphique de Reims.

Création 2010

Dossier de diffusion